Astronomie et Planètes : www.planete-astronomie.fr

Titan

 

Rotation de Titan… Astronomie sur Astronomie et Planètes : les planètes du système solaire et leurs satellites : Soleil, Mercure, Vénus, la Terre, la Lune, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton. Nombreuses images, photos, vidéos, animations 3D, stéréoscopie, anaglyphes et extraits de films

Sommaire des photos de Titan Astronomie sur Astronomie et Planètes : les planètes du système solaire et leurs satellites : Soleil, Mercure, Vénus, la Terre, la Lune, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton. Nombreuses images, photos, vidéos, animations 3D, stéréoscopie, anaglyphes et extraits de films

Photos suivantes de Titan… Astronomie sur Astronomie et Planètes : les planètes du système solaire et leurs satellites : Soleil, Mercure, Vénus, la Terre, la Lune, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton. Nombreuses images, photos, vidéos, animations 3D, stéréoscopie, anaglyphes et extraits de films

 

Brume pourpre autour de Titan

6 août 2004

Encerclé dans une brume stratosphérique pourpre, Titan apparaîtra comme une sphère doucement rougeoyante.
L'image a été prise un jour après le premier survol de Cassini-Huygens.

Cette image montre deux minces couches de brume. La couche externe de brume est détachée et semble flotter haut dans l'atmosphère. A cause de sa finesse, la haute et mince couche de brume est mieux visible sur le limbe de la lune Titan.

L'image a été prise à l'aide d'un filtre spectral sensible aux longueurs d'onde de la lumière UV centrées à 338 nanomètres. De meilleure observations de la couche isolée sont faites en lumière UV que dans les longueurs d'onde visibles ou infrarouges.

Les images comme celle-ci indiquent certaines des étapes principales dans la formation et l'évolution de la brume de Titan. On pense que le processus commence dans la haute atmosphère, au-dessus de 400 kilomètres, où la lumière UV décompose des molécules de méthane et d'azote. Les produits sont censés réagir pour former des molécules organiques plus complexes contenant du carbone, de l'hydrogène et de l'azote qui peuvent se combiner pour former des très petites particules que nous voyons comme de la brume. Le bas de la couche isolée de brume est quelques cent kilomètres au-dessus de la surface et a environ 120 kilomètres d'épaisseur.

L'image a été faussement colorée, le globe du Titan maintient la tonalité orange pôle que nos yeux verraient habituellement, mais la brume atmosphèrique principale et la couche isolée mince ont été éclairées et une couleur pourpre y a été attribué pour augmenter leur visibilité.

L'atmosphère

La pression au sol de l'atmosphère de Titan est égale à une fois et demi celle de l'atmosphère de la Terre. Sa température de 94 K (-179 °C) et atteint un minimum de 72 K (-201°C) au niveau de la tropopause (à une altitude de 40 km). Composition Comme pour la Terre, le composant principal de l'atmosphère est le diazote (N2) avec une proportion allant de 90% à 98% selon les estimations.
Les autres composés présents en quantités relativement importantes sont :

  • le méthane (CH4) ;
  • l'argon, qui est un gaz rare et qui est donc très difficilement observable et donc difficilement quantifiable ;
  • l'hydrogène moléculaire (H2), en quantité plus réduite ;
  • le néon, en faible quantité également.
  • La présence de composés organiques plus complexes a également été relevée. On y trouve des hydrocarbures comme l'éthane (C2H6), l'acétylène (C2H2) ou l'éthylène (C2H4), ainsi que des nitriles comme l'acide cyanhydrique (HCN) ou le cyanogène (C2N2).
Les similitudes entre l'atmosphère de Titan et l'atmosphère primitive de la Terre La composition actuelle de l'atmosphère de Titan semble assez proche de l'idée que l'on a de l'atmosphère primitive de la Terre, c'est-à-dire l'atmosphère de la Terre telle qu'elle était avant que les premiers être vivants ne commencent à produire de l'oxygène. La présence au sein de l'atmosphère de Titan de molécules organiques complexes identiques à celles qui pourraient être à l'origine de l'apparition de la vie sur Terre fait de Titan un objet d'étude très intéressant pour les exobiologistes.

Complément d'informations et photos retraitées : http://www.waldvogel.com, http://anthony.liekens.net/index.php/Main/Huygens et http://perso.wanadoo.fr/sciences-et-enseignement/Pages/TITAN.html

Crédits : NASA/JPL/Space Science Institute
Texte : Wikipédia|Article et traduction Wikipédia|Licence de documentation libre GNU