Astronomie et Planètes : www.planete-astronomie.fr

Rhéa

Rhéa a été découvert par Cassini en 1672

Sa période de révolution est de 4 jours et 12 heures

Rhéa ressemble étonnamment à Dioné avec des hémisphères "avant" et "arrière" pareillement dissemblables.

MYTHOLOGIE GRECQUE : épouse de Cronos, mère de Zeus et des dieux olympiens.

Diamètre : 1528 km
Masse : 23,1 x 1020 kg
Densité : 1,24 g/cm3
Distance à Saturne : 527 040 km, soit 8,74 rayons saturniens
Période orbitale : 4,51 jours terrestres

 

Menu des satellites de Saturne… Astronomie sur Astronomie et Planètes : les planètes du système solaire et leurs satellites : Soleil, Mercure, Vénus, la Terre, la Lune, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton. Nombreuses images, photos, vidéos, animations 3D, stéréoscopie, anaglyphes et extraits de films

 

Présentation de Rhéa - Satellite de Saturne

Rhéa (S V Rhea) est la seconde lune de Saturne par la taille (après Titan). Elle a été découverte en 1672 par Jean-Dominique Cassini alias Giovanni Domenico Cassini.

Cassini nomma les quatre lunes qu'il découvrit (Téthys, Dioné, Rhéa et Japet) Lodicea Sidera (" les étoiles de Louis ") en l'honneur du roi Louis XIV. Titan, découvert par Christiaan Huygens presque trente ans plus tôt, avait été baptisé tout bêtement Saturni Luna (" lune de Saturne "). Aussi les astronomes prirent-ils l'habitude de les appeler Saturne 1 à Saturne 5.

Ce n'est qu'en 1847 que Sir John Herschel, fils de William Herschel (découvreur de Mimas et Encelade en 1789), proposa que les désignations numériques soient remplacées par les noms de Titans, frères et sœurs de Cronos (i.e. Saturne). Rhéa était la femme de Cronos; lasse de ce que celui-ci dévore ses enfants, elle lui fit avaler un rocher afin de sauver son fils Zeus.

Rhéa est un corps glacé de faible densité (1240 kg/m3), ce qui semble indiquer que la lune est composée d'un noyau rocheux ne comptant que pour un tiers de la masse de Rhéa, le reste étant principalement de l'eau glacée. Les caractéristiques de Rhéa sont semblables à celles de Dioné, avec des hémisphères avant et arrière différenciés, ce qui peut supposer une composition et une histoire similaires. La température à la surface de Rhéa est de -174°C au Soleil, et de -200°C à -220°C à l'ombre.

Rhéa est fortement cratérisée et sa surface est parcourue de marques claires. Celle-ci peut être divisée en deux zones géologiques différenciées par la densité des cratères : la première zone comprend des cratères de plus de 40 km de diamètre, alors que la seconde, en partie dans les régions polaires et équatoriales, est couverte de cratères de moins de 40 km de diamètre. Cela indiquerait qu'un événement majeur résultant en un resurfaçage a eu lieu durant sa formation.

L'hémisphère avant est fortement cratérisé et uniformêment clair. Comme Callisto, les cratères sont dépourvus des structures au relief marqué présents sur la Lune et Mercure. L'hémisphère arrière présente un réseau de traînées claires sur un fond sombre, et peu de cratères. Ces traînées pourraient être de la matière éjectée de volcans de glace alors que Rhéa était encore liquide sous la surface.

Vidéo : © MIMATA
Texte : © Institut de Mécanique Céleste
Texte : Wikipédia|Article et traduction Wikipédia|Licence de documentation libre GNU