Astronomie et Planètes : www.planete-astronomie.fr

Eris alias Xéna, (2003 UB 313)

Vue d'artiste Eris alias Xéna, (2003 UB 313) et de son satellite Dysnomia
Agrandir…

Type de planète :
planète naine
Découvreurs :
Michael E. Brown, Chad Trujillo et David Rabinowitz
Ancienne désignation :
2003 UB313 alias Xéna
Demi-grand axe en unités astronomiques UA :
67,668
Excentricité de l'orbite :
0,44177
Inclinaison de l'orbite sur l'écliptique :
44),18694
Période de révolution sidérale :
557 ans soit environ 203 450 jours
Période de rotation :
> 8 h ?
Vitesse orbitale :
3,437 km/s
Magnitude absolue :
-1,2
Masse :
?
Masse volumique :
?
Vitesse de libération :
?
Albédo :
0,6
Température de surface :
environ 30 kelvins
Atmosphère :
?
Nombre d'anneaux :
?
Nombre de satellites :
au moins 1

 

 

Présentation de la planète naine Eris (alias Xéna et provisoirement nommée 2003 UB313

Eris (Xéna - 2003 UB313), est une planète naine du système solaire découverte par Michael E. Brown, Chad Trujillo et David Rabinowitz du California Institute of Technology, le 5 janvier 2005, sur des photographies prises le 21 octobre 2003. Sa découverte fut annoncée le 29 juillet 2005, le même jour que celle de 2003 EL61 et 2005 FY9, deux autres objets de la ceinture de Kuiper.

Eris (Xéna - 2003 UB313) est l'objet transneptunien le plus grand connu à ce jour, et notamment plus grand que Pluton.

Découverte d'Eris (Xéna - 2003 UB313)

Eris (Xéna - 2003 UB313) a été photographié pour la première fois lors d'observations effectuées le 21 octobre 2003 avec le télescope Oschin de 1,22 mètres du Mont Palomar, en Californie, par l'équipe du Caltech qui avait déjà découvert plusieurs grands objets transneptuniens comme (50000) Quaoar et (90377) Sedna. Ce n'est qu'en janvier 2005 que Eris (Xéna - 2003 UB313) fut vraiment découvert, lorsque des photographies du même pan de ciel révélèrent son déplacement. Plusieurs observations ultérieures permirent de commencer à déterminer son orbite, sa distance et sa taille. L'équipe n'avait pas l'intention de divulguer sa découverte avant que d'autres observations soient effectuées, afin de préciser la taille et la masse de l'objet, mais il semble qu'une fuite l'ait poussé à le faire de façon préventive.

Des observations ultérieures, publiées en octobre 2005, ont déterminé qu'Eris (Xéna - 2003 UB313) possède un satellite, Dysnomia, (temporairement nommé S/2005 (2003 UB313) 1). Ces observations permettent de préciser la masse d'Eris (Xéna - 2003 UB313).

Nomination de 2003 UB313

Avant que l'Union astronomique internationale ne nomme officiellement l'objet du nom de la déesse grecqueÉris, il portait la désignation temporaire 2003 UB313 et les médias utilisent parfois son surnom de Xena, provenant de la série télévisée Xena, la guerrière et celui de Gabrielle pour son satellite, Dysnomia (Gabrielle est le nom d'un personnage de la même série Xena, la guerrière).

2003 UB313 était une dénomination provisoire attribuée par le Minor Planet Center. Le 2003 désigne l'année de découverte. Selon la désignation des astéroïdes, la lettre U désigne la seconde moitié d'octobre (les photos ayant permis la découverte datant du 21 octobre 2003). 2003 UB313 étant le 7827e objet découvert dans la seconde moitié d'octobre, le B313 permet de le distinguer. Le 313 signifie que l'alphabet (en omettant le I) a été compté 313 fois pour atteindre 7827, le B repésente le reste soit 2. Ainsi, on peut vérifier que 2 + 313^25 = 7827.

Classification d'Eris (Xéna - 2003 UB313)

Elle a été considérée pendant un temps comme la dixième planète du système solaire par les médias. L'Union astronomique internationale a rejeté ce statut de planète le 24 août 2006, en même temps qu'elle procédait au déclassement de Pluton.

Eris (Xéna - 2003 UB313) est un objet épars (en anglais SDO, scattered disc objects). C'est aussi un objet transneptunien situé après Neptune parmi les plus gros objets de la ceinture de Kuiper.

Taille d'Eris (Xéna - 2003 UB313)

La taille d'Eris (Xéna - 2003 UB313) n'est pas encore connue avec précision car son albédo n'est pas déterminé, mais même s'il réfléchissait toute la lumière qu'il recevait, il serait beaucoup plus grand que Pluton (2 390 km). Si Eris (Xéna - 2003 UB313) possède un albédo similaire à celui de Pluton (0,6), il mesurerait 2 900 km de diamètre, ce qui ferait de lui de très loin le plus gros planétoïde jamais découvert.

La taille maximale d'Eris (Xéna - 2003 UB313) était auparavant limitée par le fait que le télescope spatial Spitzer n'avait pas pu le détecter, suggèrant qu'il mesurait moins de 3 200 km de diamètre, mais cela s'avèra être en fait un problème technique [2]. De nouvelles observations furent réalisées les 23 et 25 août 2005 et les données sont actuellement (octobre 2005) en cours d'analyse [3].

Afin d'estimer au mieux le diamètre d'Eris (Xéna - 2003 UB313), l'équipe qui l'a découvert s'est vu allouer une tranche d'observation du télescope spatial Hubble. à la distance de 97 ua, un objet de 3 000 km de diamètre présenterait un diamètre angulaire de 40 milliarcsecondes, ce qui est mesurable par Hubble grâce à des techniques de traitement d'image sophistiquées. L'équipe concernée a déjà utilisé cette technique pour mesurer la taille de (50000) Quaoar.

L'article (Nature, 2/2/2006) de Prof. Bertoldi et al. de Max Planck Institut fûr Radioastronomy à Bonn donne une nouvelle mesure de taille de l'objet: 3000km x 300km x 100 km. La première incertitude est liée à la mesure, la deuxième tient compte de l'orientation et la vitesse de rotation de l'objet qui restent inconnues [4]. Pour estimer le diamètre l'équipe a mesuré le rayonnement thermique (longueur d'onde de 1.2 mm) où la brillance de l'objet ne dépend que de sa température et de son diamètre.

Fin avril 2005 a été rendue publique une observation [5] réalisée par le Télescope spatial Hubble les 9 et 10 décembre 2005 : il s'avère que sa taille serait seulement légèrement plus grande que Pluton : 2400 km de diamètre (avec une marge d'incertitude de 97 km) soit approximativement 100 km de plus que la planète naine. Cette nouvelle estimation oblige à réviser à la hausse l'albédo d'Eris (Xéna - 2003 UB313) (0,86), ce qui en ferait l'objet le plus brillant du système solaire avec Encelade, le satellite de Saturne.

Surface d'Eris (Xéna - 2003 UB313)

Eris (Xéna - 2003 UB313) a été observé spectroscopiquement par le télescope de 8 mètres Gemini North à Hawaii le 25 janvier 2005. L'analyse infrarouge de l'objet a révélé la présence de glace de méthane, indiquant que la surface d'Eris (Xéna - 2003 UB313) semble être similaire à celle de Pluton. Il s'agit du troisième objet de la ceinture de Kuiper sur lequel du méthane est détecté, après Pluton et sa lune Charon ( Triton, le satellite de Neptune, semble être d'origine similaire aux objets de la ceinture de Kuiper et possède également du méthane à sa surface).

Cependant, à la différence de Pluton et Triton, Eris (Xéna - 2003 UB313) semble être de couleur grise. La couleur rougeâtre de Pluton est probablement due à des dépôts de tholine sur sa surface, assombrissant celle-ci et augmentant sa température et donc l'évaporation des dépôts de méthane. En comparaison, Eris (Xéna - 2003 UB313) se situe assez loin du Soleil pour que le méthane se condense sur sa surface même là où son albedo est faible. Cette condensation uniforme sur toute la surface recouvrirait les dépôts de tholine rouge.

Le méthane étant très volatile, sa présence indique qu'Eris (Xéna - 2003 UB313) a toujours demeuré dans une région lointaine du système solaire où la température est suffisamment froide ou qu'il possède une source interne de méthane pour compenser la perte de gaz hors de son atmosphère. Ces observations contrastent avec celles d'une autre objet de la ceinture de Kuiper récemment découvert, 2003 EL61, qui possède de la glace d'eau mais pas de méthane.

Orbite d'Eris (Xéna - 2003 UB313)

Eris (Xéna - 2003 UB313) est actuellement situé à 97 ua du Soleil et tourne autour de celui-ci selon une orbite très inclinée (environ 45 degrés) d'environ 557 ans.

Son orbite est fortement excentrique et l'amène jusqu'à 35 ua du Soleil à son périhélie (la distance de Pluton au Soleil varie entre 29 et 49,5 ua, tandis que Neptune orbite à 30 ua). Du fait de cette orbite, Eris (Xéna - 2003 UB313) est probablement un objet épars de la ceinture de Kuiper.

Lors de l'annonce de sa découverte en juillet 2005, Eris (Xéna - 2003 UB313) était le plus lointain des objets connus dans le système solaire, même si une quarantaine d'objets transneptuniens (comme (90377) Sedna, (87269) 2000 OO67, 2000 CR105 et (15874) 1996 TL66), actuellement plus proches de la Terre, possèdent un demi-grand axe largement plus grand. Parmi les objets de la ceinture de Kuiper, il est classé troisième par sa luminosité.

La distance actuelle de l'objet ainsi que la forte inclinaison de son orbite sont les deux raisons qui l'ont conduit à ne pas avoir été détecté avant.

Eris (Xéna - 2003 UB313) se trouve actuellement dans la constellation de la Baleine.

Satellite d'Eris (Xéna - 2003 UB313)

Eris (Xéna - 2003 UB313) possède au moins un satellite naturel, Dysnomia, (temporairement désigné par S/2005 et surnommé " Gabrielle " par ses découvreurs), découvert le 10 septembre 2005 à l'Observatoire de Keck en Californie et annoncé le 2 octobre 2005.

Ce satellite est 60 fois moins lumineux que 2003 UB313, ce qui permet d'estimer son diamètre au huitième de celui-ci, soit 300 à 400 kilomètres.

La période orbitale du satellite n'est pas encore connue avec précision, mais estimée à 14 jours.

Mythologie Grècque

Selon Hésiode, Eris est la fille de Nyx (la Nuit) et la mère de la Douleur, de la Famine et autres fléaux. Elle suscite batailles, querelles et anarchie. Dans l'Iliade elle est la soeur d'Arès, dieu de la guerre ; elle l'accompagne dans ses combats et tient en main l'emblème de la guerre. Homère la décrit ainsi :
" (...) la Discorde infatigable,
Tout à la fois compagne et soeur de l'homicide Arès,
Qui d'abord se dresse timidement, mais qui bientôt
Touche du front le ciel et de ses pieds foule la terre. "

c.

CependantÉris représente aussi l'aspect positif de l'émulation : au chant XI de l'Iliade, Zeus l'envoie réveiller l'ardeur au combat des chefs grecs ; c'est elle aussi qu'Héraclès choisit lorsqu'il rencontre deux femmes au début de ses exploits selon Hésiode.

Furieuse de ne pas avoir été invitée aux noces de Thétis et Pélée, elle y jette une pomme d'or portant l'inscription " pour la plus belle ". Cette " pomme de discorde " se révèlera fatale, puisque c'est elle qui provoquera indirectement la guerre de Troie (pour plus d'information, voir jugement de Pâris et Discordianisme pour une interprétation différente de ce mythe).

Éris et Arès seront à la tête des Lapithes lors de leur guerre contre les centaures.

Son nom a donné naissance au terme Éristique, l'art de la controverse.

Vidéo : © MIMATA
Données : © Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides
Texte : Wikipédia|Article et traduction Wikipédia|Licence de documentation libre GNU